CONTE DE JATAKA

Ensemble pour créer
Telle est la devise de Marielle Nordmann. Au-delà du récit, Marie Labrune et Marielle Nordmann nous parlent de différence, de fragilité, d’humilité et de transformation. A travers un répertoire où classique, romantique et contemporain se côtoient, où paroles et musiques se frôlent, elles invitent les artistes à renouveler leurs sens musical, à mêler leurs voix aux sons de la harpe, à oser d’autres mouvements.
S’écouter, s’accorder, vibrer à l’unisson, créer des polyphonies instrumentales originales, se mouvoir sur scène, s’émouvoir des aventures d’une princesse, de grenouilles et de monstres …
Une rencontre inattendue où harpistes, conteur(s) et danseur(s), rassemblées autour de Marielle Nordmann et Marie Labrune, nous entraînent dans une histoire aux couleurs de l’Inde ancienne.

 

Ce conte relatant l’une des incarnations de Bouddha, parle de la transformation de soi même pouvant influer sur les autres jusqu’à libérer tout un pays de la peur, de l’injustice et de la corruption … Le thème de ce projet est d’une actualité brûlante et éternelle.
Une oeuvre de M.O. Dupin spécialement écrite pour quatuor de harpe sera donnée ainsi qu’un quatuor pour harpe celtique sur le thème de « Au Clair de la Lune ». Les musiques sont de J.S. Bach, Vivaldi, Haendel, Rachmaninov, BartÓk, Benzécry…

Certaines transcriptions ont été faites spécialement pour ce conte.
L’idée générale est de déplacer le spectacle en gardant le metteur en scène et moi-même pour le redonner avec vous, professeurs et élèves.

"Je crois profondément à ce concept qui nous fera nous retrouver tous sur scène pour échanger nos émotions et nos savoir-faire ; apprendre, les uns des autres, la magie du croisement des énergies, la possibilité de la transmission et le plaisir du partage." Marielle NORDMANN

Après ses études au conservatoire de Lyon, en piano, musique de chambre et direction de choeur, elle se passionne pour l’enseignement artistique.
Ses différentes formations professionnelles en psycho-pédagogie (méthode Willems, méthode M.L Aucher, pédagogie de l’écoute : méthode François Louche) l’ont amenée à élaborer de nombreux projets artistiques en lien avec différentes institutions (IUFM, CFMI, compagnies de théâtre, chorale universitaire de Dijon, ensembles vocaux…).
A l’aide de situations d’écoute variées, où le corps, la voix parlée et chantée participent à l’expression scénique du musicien, elle propose une autre façon de vivre la créativité, l’improvisation et l’interprétation.
C’est à ce titre que Marielle Nordmann l’a sollicitée pour la co-adaptation et la mise en scène de « conte de Jataka ».
Auteur de plusieurs spectacles, elle est actuellement la directrice artistique de la compagnie « Au fil de l’écoute » et directrice musicale de l’ensemble vocal « Fréquence 16 ».